06 17 06 37 78
18 rue Liancourt, 75014 Paris

Pourquoi les régimes vous font grossir ?

Articles

Peut-être avez-vous déjà fait un régime, après les fêtes de Noël ou quelques mois avant l’été ? Et oui, après une période de restriction alimentaire, vous avez maigri. Seulement, comme la plupart des gens qui mincissent, au bout de 5 ans, les kilos sont revenus épaissir votre silhouette.


Quelles sont les raisons de cet effet yo-yo et comment y remédier ?

1/ L’hypercontrôle

Souvent pour mincir, vous vous mettez dans un état d’esprit particulier : le contrôle.  Vous vous passez alors de certains types d’aliments considérés comme « mauvais » ou « trop riches, caloriques » pour en privilégier d’autres dits « plus sains », « allégés ».

Dès lors, les sensations physiques de la faim et du rassasiement envoyées par le corps sont niées. Vous rentrez alors dans ce qu’on appelle la « restriction cognitive », c’est-à-dire un comportement consistant à limiter volontairement sa prise alimentaire, en fonction de certaines croyances, pour maigrir.

Or, être dans le contrôle de son alimentation toute la journée, pendant des semaines, est totalement insupportable. Les « craquages » arrivent et il suffit alors de se laisser tenter par une petite quantité d’aliment « interdit » pour sombrer dans la perte de contrôle et manger sans pouvoir s’arrêter. S’ensuivent  la culpabilité et le rétablissement de l’hypercontrôle. La boucle est bouclée, le cercle devient infernal et le mal-être intérieur grandissant.

 

2/ L’obsession alimentaire

À force de faire des régimes, l’alimentation a perdu sa place naturelle. Alors que manger devrait être une activité simple et agréable, elle devient compliquée et angoissante.

Vous vous lancez dans un régime l’un après l’autre, en fonction de la mode du moment. Les informations reçues lors des différents régimes sont parfois contradictoires et vous vous y perdez. Et surtout, le plus grave est que vous perdez la connexion avec votre corps.

 

3/ La privation

On nie la privation… jusqu’à ce qu’on craque. Souvent, lorsqu’on se « met » au régime, il y a une sorte d’euphorie qui s’installe. Mais psychologiquement, la privation devient rapidement frustrante et entraîne une envie irrésistible de consommer les aliments « tabous ».

De plus, lorsque vous maigrissez suite à un régime hypocalorique, suite à une restriction alimentaire importante, le métabolisme de base (consommation d'énergie nécessaire au fonctionnement de votre corps) diminue et le corps se met en mode « survie », ralentit son fonctionnement et conserve précieusement ses réserves de graisse pour gérer une nouvelle restriction. Il y a donc perturbation au niveau psychologique ET physiologique lorsqu’on suit un régime.

 

Mais alors, qu’elle est la solution pour mincir ?

Et si vous acceptiez de voir les choses différemment ?  Et si les aliments « tabous » pouvaient être dédiabolisés ? Et si vous décidiez de mincir en mangeant ce que vous aimez mais en plus petites quantités ? Attention : il ne s’agit pas de manger seulement moins de biscuits ou de charcuterie, mais de manger moins de tout, de pouvoir vous satisfaire de façon globale de plus petites portions. Il s’agit alors de déguster ce que vous mangez, de ressentir davantage le goût des aliments, d’avoir plus de plaisir … et naturellement de ressentir à nouveau la satiété.

Et pour commencer à manger moins, prenez tout simplement le temps de mâcher ! Je le répéterai encore et encore : passez au moins 20 minutes pour déguster votre repas, sans distraction (exit la télé, le déjeuner devant l'ordinateur ou le portable). Faites le test lors de votre prochain repas ... et dites-moi ce que cela donne pour vous.

 

Bien évidemment, la dimension émotionnelle de l’alimentation est également un aspect fondamental à prendre en considération. Souvent, c’est la faim émotionnelle qui fait manger. Vous ne mangez pas par faim mais pour éviter le tsunami émotionnel provoqué par les difficultés de la vie, de l’enfance, les problèmes affectifs et relationnels. Vous mangez quand vous êtes insatisfaite, quand vous avez des contrariétés, quand vous vous ennuyez, vous n’osez pas exprimer votre colère … Vous mangez aussi pour ne pas contrarier votre mère, votre grand-mère, vos hôtes …

Finalement au delà de l’aspect physiologique, l’aspect psychologique est tout aussi vital. Maigrir est facile mais devenir une personne mince est un chemin qui nécessite souvent d’aller accueillir ses blessures et les panser. Et c'est sur cette voie que je chemine à vos côtés ... pour vous aider à vous délivrer de vos souffrances, d'aller apaiser ces parts de vous qui portent un trop lourd fardeau et à atteindre votre liberté de manger.   

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion