Rebecca Mercier Menoni
Praticienne en hypnose et psychothérapie
Hypno-nutritionniste - Paris 14ème

18 rue Liancourt
75014 Paris

Beaucoup de personnes pensent qu’elles n’ont pas, plus de volonté pour suivre un régime. Il arrive également qu’elles reprennent rapidement le poids perdu. Souvent, c’est parce qu’elles n’arrivent pas à se passer de sucreries, de pain, de pâtes, etc ….

Dans ce cas, elles laissent tout tomber et mangent souvent encore plus. Que se passe-t-il réellement pour ces personnes ? Et bien, en réalité, elles utilisent la nourriture comme un médicament. En effet, leur cerveau manque de certaines substances chimiques leur permettant de se sentir équilibré au plan émotionnel. Ces substances s’appellent des neurotransmetteurs (voir article sur le sujet). Elles ne manquent donc pas de volonté mais de GABA, de sérotonine, d’endorphines, …

Les quatre neurotransmetteurs déterminants (dopamine, GABA, endorphines, sérotonine) pour nos humeurs et nos émotions sont constitués d’acides aminés. Il y a au moins vingt-deux acides aminés présents dans les protéines alimentaires. Les aliments riches en protéines, comme le poisson, les œufs, le poulet et le bœuf, contiennent la totalité ces vingt-deux acides aminés y compris les neuf acides aminés essentiels dont le corps humain a besoin et qu’il est incapable de synthétiser. D’autres aliments, comme les céréales et les légumineuses, ne contiennent qu’une partie de ces neuf acides aminés essentiels, de sorte qu’ils doivent être soigneusement combinés entre eux pour procurer un apport complet en acides aminés indispensables (ex : riz complet avec haricots rouges).

En mangeant aux deux principaux repas (matin et midi), un apport suffisant en protéines, vous pouvez conserver un bon état émotionnel et échapper aux fringales. Toutefois, la plupart des gens ont besoin d’un coup de main pour réparer la chimie de leur cerveau et c’est ce que procurent certains acides aminés fondamentaux. Ce sont eux qui vous permettent de manger des protéines et des légumes plutôt que des pâtisseries et des glaces et surtout d’en être satisfait. Au bout de quelques mois, votre alimentation suffira à vous procurer tous les acides aminés dont vous avez besoin pour votre équilibre émotionnel et la supplémentation en acides aminés (compléments alimentaires) ne vous seront plus utiles.

Source : Julia Ross


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion