06 17 06 37 78

Le manque de sexe nous fait-il manger ?

Articles

Lorsque l’on est célibataire, il est parfois possible de ressentir l’absence physique de l’autre. Et même lorsque l’on est en couple, cette absence peut être perçue parce qu’il n’y a plus de temps de rencontre ou juste du sexe de "décharge".

Et pour combler cela, la tentation est grande de vouloir se remplir. Se remplir d’amour. Avec du chocolat, des gâteaux, des chips … 

Alors, si l’on regarde d’un point de vue psychanalytique, aimer et manger sont liés, et c’est presque un peu la même chose. Car le premier lien que nous avons eu avec notre mère est la nourriture (surtout s’il y a eu allaitement). Et son amour passait par le lait chaud, sucré et suave. Notre bouche est un organe essentiel dans notre vie : elle sert aussi bien à manger, qu’à parler, qu’à embrasser. Donc nous ne pouvons pas vivre sans amour ni sans manger. D’ailleurs, comme le dit Gary Chapman dans "Les langages de l’amour", l’amour remplit notre réservoir affectif. Alors quand celui-ci est vide, ou ressentit comme vide, on a tendance à aller en chercher dans la nourriture, les aliments sucrés qui sont eux aussi doux, sucrés, réconfortants.

Alors reprenons : oui, le manque sexuel peut entraîner un manque affectif. Car le Vide est là. Cette sensation horrible qui s’installe dans le ventre, dans la gorge et qui donne envie de crier, de pleurer … Peut-être cela raisonne-t-il en vous. Peut-être avez-vous déjà vécu de tels instants. Ces moments de solitude même en étant accompagnée. 

 

 

Alors que ce passe-t-il ?

Et bien non seulement la nature a horreur du vide mais il y a aussi cette part de nous qui se sent rejetée qui appelle au secours l’adulte que nous sommes. Cette part crie et pour éviter qu’elle ne vienne nous entraîner dans une souffrance trop importante, une autre part de nous -qui souhaite nous protéger- va détourner notre attention de la souffrance … en nous faisant manger … sans même avoir faim. Et alors nous taisons ce manque, pour quelques minutes. Jusqu'à la prochaine "crise". 

Notre libido est dans ces moments là passée dans la nourriture. Ce trop plein a dû être déchargé ... et la nourriture, à défaut de rencontre charnelle, était là. 

 

 

Comment faire pour ne plus combler en mangeant ?

  • prendre conscience de cela : la lecture de cet article vous y amènera probablement,
  • aller à la rencontre de cette part de vous qui est en souffrance. Et cela encore plus si vous êtes célibataire. Car ainsi votre prochain compagnon (ou prochaine compagne) ne sera plus là pour combler un vide mais bel et bien pour partager des belles choses avec vous, 
  • si vous êtes en couple, posez les choses sur table. Pourquoi le désir s’est-il émoussé dans votre couple ? Avez-vous pris acte que vous avez évolué depuis votre rencontre et que vous besoins ont changé ? Peut-être serait-il temps de repenser à ce qui fait de vous un couple (c’est ce qu’on nomme le mythe fondateur du couple). 

 

Souvent faire ce travail (car oui, c’est bien un travail … mais cela est tellement libérateur) nécessite d’être accompagnée pour cheminer tranquillement et ne pas être dans l’évitement de ce qui est important. Alors si vous en avez besoin, vous savez où me trouver. 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion